Assistant(e) Technique National(e) en Entrepreneuriat Social

00H00 HEURE LIMITE 30-04-2021 DATE LIMITE 17-04-2021 DATE DE PUBLICATION

Enabel

  • Type de contrat
  • CDD
  • nombre de poste
  • 1
  • localisation
  • Ouarzazate
Partager cette annonce sur
Facebook Linkedin whatsapp

Profil demandé

  • Formation : Bac+5 et plus

  • Expérience : De 5 à 8 ans

présentation

Agence belge de développement, Enabel mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la communauté internationale, Enabel agit pour une société qui donne aux générations actuelles et futures les moyens de construire un monde durable et équitable.

Ses collaborateurs à Bruxelles et à l’étranger concrétisent l’engagement de l’État belge et d’autres partenaires

au développement pour la solidarité internationale.

Dans plusieurs pays en Afrique et en Moyen Orient, ils appuient plus de 200 projets et programmes de coopération.

Dans le cadre du développement de ses activités, Enabel au Maroc recherche un(e) :

 

Assistant(e) Technique National(e) en Entrepreneuriat Social – 01/2021/ATN-ES/MOR1404711


Pour le Projet d’Appui aux Groupements d’Intérêt Économique pour le Développement de la filière Phœnicicole au niveau des Oasis marocaines

 

  • Lieu d’affectation : Ouarzazate (ORMVAO), avec des déplacements dans toute la zone oasienne et dans les grandes villes marocaines.
  • Durée du contrat : Contrat de travail déterminé
  • Date d’entrée en fonction : Juin 2021
  • Package salarial mensuel : Salaire compétitif en fonction de votre expérience + 13ème mois + assurances complémentaires.

 

LE PROJET

Le projet concerne le développement de la filière phœnicicole, à travers le renforcement, au niveau des palmeraies, de l’organisation et des capacités des agriculteurs et des acteurs de la filière, notamment les groupements d’intérêt économique (GIE) constitués ou en voie de l’être. Ce projet est appelé à contribuer, in fine, à l’amélioration durable des revenus des petits agriculteurs dans les zones oasiennes, en les préparant à mieux intervenir au niveau des différents maillons de la filière et récupérer ainsi une part plus importante de la valeur ajoutée générée par la valorisation des dattes.

Le projet d’Appui des groupements d'intérêt économique pour le développement de la filière phœnicicole au niveau des oasis marocaines (PAGIE) s’inscrit dans la stratégie de développement agricole du Maroc « Plan Maroc Vert », notamment son Pilier II. Il s’intègre dans la démarche d’agrégation des petits agriculteurs préconisée par le Plan Maroc Vert afin de mieux les encadrer, les mettre à niveau et les préparer à affronter l’économie du marché. Il contribue largement à la réalisation des objectifs du contrat-programme, signé en avril 2010, entre le Gouvernement et les organisations professionnelles, pour le développement de la filière phœnicicole à l’horizon 2020.

Le projet PAGIE est mis en œuvre au Maroc depuis 2015. En 2020, un avenant au DTF a été signé et prévoit une extension d’une phase de consolidation qui va se recentrer sur deux de ses résultats, R2 et R4 :

Résultat 2 : Des unités de valorisation sont opérationnelles, commercialisent des volumes croissants et pénètrent des marchés compétitifs

Résultat 4 : Le développement de métiers et d’organisations de services permet un rôle croissant des femmes et des jeunes dans la chaîne de valeur de la datte

Le renforcement de la filière phoenicicole, tel qu’envisagé dans cette phase de consolidation, veut apporter des réponses concrètes à l’urgence de prendre en compte la question de la résilience socio-économique des systèmes productifs, des territoires et des populations qui se trouvent dans la zone du PAGIE, notamment en suscitant de l’innovation technique pour préparer l’avenir et aider à l’émergence et au positionnement de nouveaux acteurs (hommes/femmes/jeunes) dans le jeu économique et social, au sein de chaque terroir oasien.

L’extension du projet débutera en juin 2021 pour une durée de 24 mois.

LES TACHES

Sous l’autorité hiérarchique du Coresponsable du projet et l’autorité fonctionnelle du Responsable National du projet, l’Assistant Technique National en Entrepreneuriat Social sera le(a) conseiller(ère) technique du projet en entrepreneuriat pour l’accompagnement des GIE, des coopératives de services et des jeunes start-ups dans la zone du projet.

Il/Elle sera impliqué(e) en collaboration avec l’équipe dans la définition des tâches des spécialistes-matières et animateurs(trices) pour la composante entrepreneuriat.

Domaine de résultat 1 : Comme Expert(e)

  • Produire un cursus complet d’appui à l’entrepreneuriat adapté à la zone oasienne, aux coopératives de services agricoles et para-agricoles ;
  • Produire un guide et les outils associés au cursus, comprenant des outils de diagnostic, d’identification de projet, de plans professionnels ;
  • Elaborer, participativement, des plans d’affaire et études de faisabilité des projets des organisations appuyées par le projet ;
  • Participer activement à la planification stratégique du projet et contribuer au suivi des résultats et à l’évaluation des activités par le biais de la préparation et de la rédaction des rapports de la composante entrepreneuriat dans le projet ;
  • En collaboration avec l’équipe, intégrer dans les activités des mesures visant à améliorer la composante entrepreneuriat chez les formes d’organisation de la filière ;
  • Préparation, coordination et exécution des programmes d’identification des nouveaux projets innovants (hackathon, concours d’idées, ateliers…) dans toute la zone oasienne ;
  • Coordonner la mise en place d’un programme d’accompagnement pré-création et post- création des startups et des coopératives de services ;
  • Suivre et assurer la qualité d’exécution des marchés publics en lien avec la matière ;
  • Contribuer aux préparations / formulations / évaluations des projets et prestations lancés dans le cadre du projet.

Domaine de résultat 2 : Comme Conseiller(ère)

  • Etablir et maintenir des échanges et des relations avec les principaux acteurs en appui à l’entrepreneuriat et à la micro et petite entreprise afin d’assurer la complémentarité du modèle d’entrepreneuriat à mettre en place ;
  • Réaliser les prospections nécessaires afin de rester novateur et créatif dans les changements proposés ;
  • Fournir les rétro-informations de manière structurée et compréhensible à tous les membres de l’équipe ;
  • Produire, suivant les besoins, les notes stratégiques et techniques nécessaires avec et pour le partenaire ;

Domaine de résultat 3 : Comme Gestionnaire des connaissances

  • Instaurer un environnement propice à l’apprentissage, la rédaction, la réflexion, l’autocritique, et l’auto-évaluation ;
  • Assurer la formation des bénéficiaires porteurs de projets via des techniques d’animation adaptées (business plan canevas…) ;
  • Organiser et conduire des ateliers d’échange entre les acteurs afin de mettre en place des couveuses des start-ups ;
  • Introduire les nouvelles technologies et méthodes dans le processus d’apprentissage ;
  • Avec le service Communication, mettre en œuvre la stratégie C4D et produire pour cela toute forme d’information utile (blogs, vidéos, articles de presse, articles scientifiques…) ;

Domaine de résultat 4 : Comme Facilitateur(trice)

  • Contribuer à la réflexion sur la capitalisation des expériences et le feedback des expériences de terrain sur l’entrepreneuriat social et le financement des filières dans la stratégie nationale ;
  • Faciliter le processus de changement ;
  • Ensemble avec les partenaires, adapter la structure organisationnelle, optimiser les processus, améliorer les systèmes et renforcer les compétences du staff.

PROFIL REQUIS :

Niveau de formation requis :

  • Bac + 5 en sciences sociales, en économie ou équivalent ;
  • Une spécialisation en entrepreneuriat social est fortement souhaitée.

Expériences requises et/ou souhaitées :

  • Minimum 5 ans d'expérience en appui au développement des structures de l’économie sociale et solidaire, en entrepreneuriat de jeunes, en renforcement des compétences au sein d’une institution ou d’un projet de développement ;
  • Expérience professionnelle (min 2 ans) dans la mise en œuvre des programmes d’appui à l’entrepreneuriat ;
  • Expérience en développement de matériels didactiques, préférablement en entrepreneuriat et/ou à l’attention des petites entreprises ;
  • Une expérience probante dans le monde de l’entreprise serait un atout ;
  • Expérience de collaboration avec des entités publiques et privées.

Connaissances requises et/ou souhaitées :

  • Connaissances solides en gestion de projet et coordination de partenariats ;
  • Une connaissance avérée de l’écosystème de l’économie sociale serait appréciée ;
  • Bonne connaissance du milieu de l’entrepreneuriat social et l’entrepreneuriat de jeunes ;
  • Très bonnes connaissances des techniques de renforcement des compétences ;
  • Aptitude à gérer, accompagner et coacher des personnes pour atteindre des objectifs ;
  • Maîtrise parfaite du français et de l’arabe ;
  • La maitrise du berbère est un atout ;
  • Bonnes connaissances informatiques.

Lors de la sélection, une attention particulière sera accordée aux aspects suivants de sa personnalité :

  • Excellente capacité à travailler en équipe ;
  • Communicateur (trice) aisé(e) et ouvert(e), il/elle est capable de se faire comprendre et de se mettre au niveau de son interlocuteur ;
  • Dynamique, il/elle a un fort pouvoir de conviction et de mobilisation ;
  • Rigoureux(se) et autonome ;
  • Mobilisateur(trice), il/elle maîtrise l’art de faire sortir les meilleures idées des autres ;
  • Disposé(e) aux déplacements de terrain.

Dossier de candidature

Le dossier de candidature à présenter doit contenir : 

  • Une lettre de motivation
  • Un curriculum vitae détaillé mettant l’accent sur les compétences requises par cette offre 
  • Deux (2) lettres de recommandation comportant les coordonnées de leurs auteurs

modalités de dépôt de candidature

Les dossiers de candidatures, composés d’une lettre de motivation, d’un curriculum vitae détaillé mettant l’accent sur les compétences requises par cette offre et de deux lettres de recommandation comportant les coordonnées de leurs auteurs sont à transmettre, par courriel uniquement, à l’adresse suivante : recrutement.mor@enabel.be  au plus tard le  30 avril 2021. Ils doivent indiquer également l’intitulé exact du poste auquel il est fait référence : 01/2021/ATN-ES/MOR1404711

Contact recruteur

  • Nom : ENABEL
  • Email : recrutement.mor@enabel.be
  • Tél :